Au contact quotidien de leurs clients, les boulangers et le personnel de vente sont souvent les premiers exposés aux questions que se posent les consommateurs sur le pain. Fort de ce constat, l’Observatoire du pain lance pour la première fois en France le réseau des Boulangers Observateurs du pain. 10 000 boulangers recevront dans les prochains jours un courrier les invitant à participer à ce réseau, accompagné d’une première enquête.

Ecouter les clients des boulangeries pour agir juste

Il est très important pour l’Observatoire du pain de recueillir régulièrement l’avis des consommateurs. Le boulanger, la boulangère sont les meilleurs relais. Pourquoi ? Par leur contact direct avec la clientèle, ils sont les mieux placés pour exprimer le « quotidien » de leur boulangerie.  Ceci permettra de mieux comprendre les nouvelles habitudes et les interrogations des clients sur le pain.

Pour l’Observatoire du pain, cette démarche s’inscrit dans une approche globale visant à valoriser l’image et la consommation de pain en France. D’abord en apportant les réponses justes aux questions des consommateurs, ensuite en évaluant et optimisant les initiatives de promotion du pain.

Parmi les questions, toujours en lien avec la consommation de pain, qui seront posées au réseau des Boulangers Observateurs du pain, certaines toucheront à leurs préoccupations du moment ainsi qu’à celles de leurs clients. D’autres concerneront les actions de communication mises en œuvre par l’Observatoire du pain.

En pratique, plus les boulangers seront nombreux à répondre, plus fiables seront les tendances issues de l’analyse des informations transmises par le réseau de boulangers Observatoire du pain.

Pour disposer de résultats fiables, il est primordial que les boulangers participent à ces enquêtes et donnent leur avis. C’est pourquoi, l’Observatoire du pain vous invite, quel que soit votre âge, votre expérience, votre région, la taille de la boulangerie, à y répondre de façon à disposer d’un échantillon représentatif de la profession.

Avec l’appui de l’Institut d’études indépendant Occurrence, qui garantit la confidentialité des réponses, deux à trois vagues d’enquêtes sont prévues en 2013. La première vague, diffusée très largement (10 000 contacts), permettra de constituer le réseau des boulangers volontaires pour recevoir les vagues suivantes soit par courrier postal soit par mail.

Les 200 premiers répondants[1] aux trois premières enquêtes 2013-2014 recevront le kit plaque émaillée[2] qui leur sera offert par l’Observatoire du pain.

Merci d’avance pour votre participation !